Les lettres d’Alice : « On propose aux gens d’écrire à un inconnu »

mardi 7 janvier 2020
par  Médiathèque
popularité : 9%

Morgane et Noémie, deux grandes voyageuses, proposent des ateliers d’écriture, mais aussi de s’inscrire à un journal épistolaire envoyé par Alice, pour voyager et vivre de découvertes.

JPEG - 90 ko Lors de son atelier d’écriture, Morgane proposait aux enfants et aux adultes de goûter au plaisir de l’écrit et a présenté des lettres d’Alice, de vraies lettres pleines de voyages que l’on peut recevoir chaque mois.

Samedi, la médiathèque Les Trésors de Tolente proposait des ateliers d’écriture créatifs avec Morgane Olès, qui recevait aussi bien des adultes que des enfants. Cette jeune journaliste d’un hebdomadaire breton a profité de cet atelier d’écriture de lettres en tout genre pour parler d’un projet original : le journalisme épistolaire.

Recevoir une lettre très riche

« Le principe est de recevoir chaque mois, dans sa boîte aux lettres, un récit de voyage rédigé dans une lettre. On garde vraiment le champ de la lettre… C’est un peu comme les docus-fictions, mais c’est du réel. Comme pour tout média, nous proposons des abonnements. L’abonné va suivre les découvertes du personnage d’Alice. La lettre zéro part du centre Bretagne, où Alice évoque le néo-druidisme qu’elle a découvert », présente Morgane, qui s’envole pour l’île du soleil levant dès le mois de mars.

Il s’agit de journalisme épistolaire : « En prenant un sujet journalistique raconté sous forme de récit de voyage, l’objectif est de parler de quelque chose qu’on a vécu en profondeur, comme la culture du bain au Japon, qui reste extraordinaire dès lors qu’on s’intéresse aux liens sociaux que cela engendre, poursuit-elle, enthousiaste. J’ai déjà fait pas mal voyagé et j’ai quelques sujets d’avance. »

Correspondre avec d’autres personnes

Tout près de Morgane, un enfant l’aborde : « Ça sert à quoi ça ? », lui demande-t-il, en montrant un bocal contenant des petits papiers. « C’est un pot avec des adresses de mystérieux inconnus , comme tu peux le lire sur l’étiquette. Pendant l’atelier, on peut écrire aussi à des personnes qu’on ne connaît pas. Ça s’appelle une correspondance, ainsi tu apprends à connaître la personne par lettre. »

Les ateliers épistolaires favorisent le lien : «  L’idée est de remplir les boîtes aux lettres de courriers plus sympas que les factures. On propose aux gens d’écrire à un inconnu. Certaines personnes qui participent à nos ateliers ont laissé leur adresse car elles ont envie de recevoir une lettre différente. Qu’elle soit poétique, loufoque, soignée ou imagée, elles en recevront une, née sous la plume de ceux qui viennent à nos ateliers. » Cela rassemble des personnes passionnées par les mots et la correspondance.

Pour s’abonner : www.lettresdalice.fr, pouralice@lettresdalice.fr

Ouest-France - Brigitte Juricic - 2 janvier 2020

Médiathèque Les Trésors de Tolente
5 Rue du Colombier
29880 Plouguerneau
02 98 37 13 75
mediatheque@plouguerneau.bzh







Météo

Plouguerneau, 29, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>