Médiathèque. Hommage à Pierre-Yves Moign

mardi 27 janvier 2015
par  Médiathèque
popularité : 2%

JPEG - 39.4 ko Il y avait du monde vendredi soir, à la médiathèque, pour rendre hommage à Pierre-Yves Moign. Anciens élèves, amis, musiciens, familles ou simples mélomanes étaient venus partager leurs souvenirs. Le compositeur René Abjean, cofondateur du Centre breton d’art populaire (CBAP) avec Pierre-Yves Moign, a d’abord retracé les grands moments de leur collaboration, en insistant sur son engagement sans faille pour la musique bretonne et son ambition de l’actualiser. Lorsque le compositeur brestois a obtenu son premier prix de contrepoint au Conservatoire de Paris, on lui avait conseillé de rester dans la capitale pour construire sa carrière, mais c’est en Bretagne qu’il était revenu puiser son inspiration.

Racines en terres bretonnes mais fleurs multiples

Pierre-Yves Moign souhaitait faire une musique qui aurait ses racines en terres bretonnes, mais dont les fleurs seraient multiples. Brillant musicien et grand érudit, ce qu’il voulait d’abord, c’est être un pédagogue et un passeur. Goulc’han Kervella a ensuite raconté comment Pierre-Yves Moign écrivit pour ses spectacles et comment, à la fin de sa vie, il lui apportait la « soubenn al legumaj » qu’il aimait tant. Les anecdotes se sont enchaînées. Bernard Fily, également président du CBAP, a raconté l’homme passionné. Renée et Guy, soeur et frère de Pierre-Yves Moign, artistes de théâtre, se souviennent de leur enfance... Toujours vivant par sa musique, le compositeur reste aussi, par ses innombrables élèves, « la source qui donne vie à la lumière et au fleuve ».

Le Télégramme - Jean-Pierre Gaillard - 25 janvier 2015


Portfolio

JPEG - 93.4 ko
Médiathèque Les Trésors de Tolente
5 Rue du Colombier
29880 Plouguerneau
02 98 37 13 75
mediatheque@plouguerneau.bzh







Météo

Plouguerneau, 29, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>