Le Pays Pagan de Louis Élégoët

samedi 26 janvier 2013
par  Médiathèque
popularité : 5%

Si beaucoup d’écrits ont évoqué le Pays Pagan, aucun ne s’y est spécialement consacré. Louis Élégoët, historien léonard, y a remédié avec son dernier ouvrage « Le Pays Pagan ». Vendredi soir, convié par la médiathèque, il l’a évoqué en présence de quelques-uns des témoins qui l’ont aidé à construire ce livre. Inséré entre la rivière la Flèche à Goulven et l’Aber-Wrac’h, côté Plouguerneau, il a détaillé l’histoire de « cette presqu’île », la comparant avec celle de Plougastel et le pays bigouden.

Autarcie

Cette population isolée vivait équitablement de la terre et de la mer dans une relative autarcie confortée par le faible nombre de patronymes « C’est ici que le préfixe ab ou ap (fils de) a été ajouté au nom, une création exclusivement locale ». Un isolement conforté encore par le recensement de 1975 : seuls 6% de la population de Plouguerneau (deux à Lilia, un à Saint-Michel) n’étaient pas natifs de la commune, contre 30% ailleurs. Si l’image de sauvage a longtemps collé à la peau de cette population, c’est souvent parce que le regard extérieur ne percevait qu’une image critique largement entretenue par celle des naufrageurs « comment peut-on imaginer une vache avec un feu entre les cornes restant sur place ? ». Les archives des procès rendent compte que ces événements étaient quasi inexistants. La modernité a réduit l’isolement de cet espace dont les habitants ont conservé le besoin de liberté, étant habitués à s’organiser entre eux : en 1975, on comptait 75 tracteurs, en 1970, 800 !


Louis Élégoët a échangé sur le pays Pagan.

Le Télégramme - Daniel Dagorn - 24 janvier 2013


Médiathèque Les Trésors de Tolente
5 Rue du Colombier
29880 Plouguerneau
02 98 37 13 75
mediatheque@plouguerneau.bzh







Météo

Plouguerneau, 29, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>